Des pistes pour le groupe

Lorsque ces mesures sont proposées à ton groupe, assure-toi qu’elles ont été discutées et validées collectivement (et autorisez-vous à revenir ensemble dessus si vos besoins évoluent)

o Considérer la charge de travail et le risque d’épuisement comme une question collective et ne pas laisser nos ami.e.s et collègues seul.e.s face au risque d’épuisement (il est très difficile d’avoir soi-même conscience qu’on est à bout et/ou surchargé.e). Au contraire essayer de faire reposer cette responsabilité sur tous et toutes (par exemple en faisant ensemble des points réguliers sur la charge mentale)

o Informer et former sur
– l’épuisement et ses conséquences (des collectifs et organisations proposent des interventions sur ce risque, à distance ou en présentiel)
– les tensions, les conflits et leurs conséquences dans un groupe (des tensions non prises en compte peuvent se transformer en conflits pouvant mener à la dissolution du groupe)
– les outils de communication (communication non-violente, écoute empathique, « travail qui relie » etc…) tout en restant vigilant.e.s sur leurs usages (ne pas en faire des indispensables, ni des outils d’oppression car nous n’avons pas tous et toutes la capacité ou l’envie de communiquer de cette façon)
– les dynamiques de pouvoir (privilèges et oppressions) dans le groupe et leurs conséquences. Beaucoup de situations d’épuisement naissent d’oppressions invisibilisées voire niées (sexisme, racisme, classisme etc..)
– le cadre légal (harcèlement moral, harcèlement sexuel, droit à la déconnexion, droit de retrait etc…)

o S’organiser
Avoir des dispositifs que l’on discute et valide ensemble selon les besoins du groupe et les rediscuter dans le temps
– Rituels (météo émotionnelle, point sur la charge mentale, reconnaissance et célébration des réussites etc…)
– Chartes (mails et appels, vacances, périodes de déconnexion etc…)
– Espaces de confiance (binôme de soin, groupe affinitaire, cercles de parole etc…)
– Groupe de gestion des conflits, médiateurs.trices
– Espaces de détente
Etc…

o Mettre des auto-diagnostics à disposition des membres du groupe (pour s’emparer ensuite collectivement des résultats)
– Questionnaire de Karasek sur les tensions au travail
– Questionnaire de Siegrist sur l’équilibre efforts-récompenses au travail